Sortie botanique du 09 Février

Une vingtaine de personnes étaient présentes lors de cette sortie. Marie-Rose nous a fait partager ses connaissances botanique lors de la reconnaissance des arbres et des végétaux mais aussi nous a motivé avec des anecdotes croustillantes sur la sexualité des plantes sur leur interaction avec des insectes comme dans le cas du cynips, gale du chêne... Dans le creux du vallon un caroubier sans feuilles ni fruits en cette saison. Cet arbre des regions mediterranéenne produit des fruits, appelés « caroubes », ce sont des gousses pendantes de dix à trente centimètres de long de couleur verte et brun foncé, elles contiennent des graines les caroubes, comestible, au goût chocolaté. Les graines ont servi d'unité de mesure dans l'Antiquité leur nom est à l'origine du carat qui représentait la masse d'une graine de caroube, dans le commerce des pierres précieuses. (Wikipedia) .Le caroubier est un arbre à fleurs, très petites, mâles ou femelles, rarement hermaphrodites, arbre dioïque, ses individus sont mâles ou femelles, il est naturellement présent dans la végétation forestière avec le lentisque pistachier. (Une plante dioïque est une plante unisexuée, nécessitant 2 pieds, un mâle et un femelle, pour en assurer la reproduction).
En continuant vers la station de pompage en dessus de la piste du Macchi nous avons reconnus le Genévrier de Phénicie, et le Genévrier Oxycèdre, Faux-Genévrier, ou Cade, des Lagures ovoïde ou queue de lièvre...
 

Genevrier et oxyèdre ou cade

Cade