Sortie botanique du 14/12

Une quinzaine de personnes dont trois enfants étaient présents pour cette dernière sortie botanique de l'année.  Avec les pluies de ces derniers jours les ruisseaux et chemins étaient ravinés. Nous avons pris la piste des chênes blancs, Marie-Rose nous montre les différences entre les feuilles du chêne vert et du chêne chevelu ainsi que les glands de 3 cm de long surmontés d'une cupule "poilue ". Sur les talus pousse une végétation de petite taille comme la cousteline salade comestible de garrigue, la pimprenelle petite herbe vivace au feuillage très découpé, la rue plante aromatique à odeur fétide... Au bord du chemin se dresse la grande férule à ne pas confondre avec le fenouil avec ses graines brunes qui ne sont pas comestibles mais toxiques, à la différence du fenouil officinal qui a des graines à l'odeur anisé utilisé dans des préparations culinaires. Sur le sol humide nous avons des tapis de "mousse verte", dont la Sphaigne qui est un genre de mousse avec une racine et une seule tige de 3 à 10 cm, elle se dresse et se termine au sommet par de petites feuilles en forme d'étoile qui captent l'energie solaire et assurent la photosynthèse de la plante. Mélangé à la sphaigne des "mousses" ayant une tige et des petites feuilles développées ressemblant à de la fougère... comme les mousses il y a de très nombreuses espèces de lichens, le lichen est issu de l' association d'une algue et d'un champignon, le champignon s’occupe de l’eau et l’algue de la chlorophylle...les lichens de couleur jaune ou vert pâle se développent sur les rochers tout le long du sentier.
En redescendant nous observons sur un jeune pin un "nid" de chenilles processionnaires il faut éviter de les toucher car ses poils sont urticants et allergisants... en continuant nous observons un pin qui a résité aux incendies mais il y a sur son tronc les traces de suie.
Un grand merci à Marie Rose pour cette après midi de découvertes végétales, c'était un bol d'air frais et de nature dans les sentiers de la forêt.